[Ju] 2017 : La débacle Netflix


Mais que se passe-t-il ? Le géant du streaming américain aurait-il peur ? En tout cas il a décidé d’arrêter de prendre des risques tout en essayant de nous faire croire le contraire. Sense 8, The Get Down… Deux excellentes séries qui resteront à tout jamais inachevées car trop coûteuses. En même temps, le producteur offre une seconde saison à une série pour qui l’histoire avait été bouclée, suite à un succès très important et des frais de production moindre (oui 13 Reasons Why je parle de toi, on n’avait pas besoin d’une saison deux, la première se suffit très bien à elle-même, de même pour Girlboss “annulée” après la première saison, celle ci n’a pas vraiment besoin de suite).



Le vrai visage de Netflix est alors apparu au grand jour, c’est une chaîne … Comme les autres. Et ce ne sont pas les plans de communication audacieux qui nous feront penser le contraire. Car c’est bien là-dessus qu’il avait fait sa réputation : la différence. Des programmes originaux, des budgets incroyables, tout ça dans le but de donner aux séries les mêmes chances qu’on donne aux films.  Leur communication étant à quelques détails près « abonnez-vous on fait des trucs cools, vous en aurez pour votre argent et en plus on est trop sympa/tolérant/avant-gardiste ».
Et c’est bien cette communication qui fait grincer des dents les fans : la société semble très bien choisir quel programme mettre en avant puis s’étonner de l’échec de ceux passés à la trappe. Car sous couvert de « comme c’est le consommateur qui choisit ce qu’il va regarder tous les programmes ont leur chance » la vérité est autre car le spectateur se perd très facilement dans l’immensité du catalogue et va donc se diriger en premier vers des choses qu’il connaît : les programmes dont Netflix a fait grande publicité comme Orange Is The New Black, 13 Reasons Why ou Stranger Things. Attention je ne remets absolument pas en question la qualité ni l’intérêt de ces programmes mais mets en avant qu’ils ont plus été promus que d’autres. C’est comme ça que Netflix a enterré The Get Down avant même la mise en ligne de la saison 2 (déjà renouvelé sur le fil du rasoir), peu de promotion assurait forcément une faible audience.


Le programme coûtait il trop cher ? Oui, bien sûr. Le scénario et les choix artistique pas assez grand public ? Sûrement. Mais pour une société qui se veut différente ce genre de pratique fait tâche.

A l’heure où j’ai commencé cet article j’étais encore sous le coup de l’annonce de l'annulation de Sense8.
Depuis beaucoup de choses se sont passées. On a été triste, puis en colère, et enfin très heureux tout en restant un peu amer. Une vraie montagne russe d’émotions. Mais ça montre encore une fois que Netflix est exactement comme ses concurrents, à la merci du public quand ce dernier se montre uni contre lui. Car nous avons gagné un sacré compromis : un film de deux heures pour conclure cette aventure. Bien sûr, certains auraient préféré un véritable renouvellement mais personnellement ce que je souhaitais par-dessus tout c’est une véritable fin, qu’elle dure deux heures ou une saison au fond ça m’importait peu.
Alors voila comment je vais conclure, en parlant de vous et moi, simples spectateurs qui avons une force contre Netflix que nous n'avons pas sur les autres chaînes : nous sommes nombreux et internationaux. Je m’explique : la plupart de nos séries préférées sont diffusées et produite s principalement par les Etats-Unis ou le Royaume-Uni donnant le pouvoir aux spectateurs de ces pays là (car je vous rappelle que nous ne sommes pas censés regarder des séries qui ne sont pas diffusées en France) ce sont donc eux qui vont déterminer le sort de la série. Avec Netflix ou Amazon Prime, notre voix est légitime  car nous avons accès à ces programmes et nous payons pour les avoir. c’est donc la diversité des spectateur qui fait notre force, là où un public américain ne sera peut être pas réceptif, c’est le reste du monde qui peux sauver un programme.


Alors à vos claviers, notre monde a besoin d’unité et de combativité (et pas que dans le monde des séries...) !


Commentaires